ANALYSE MONERO : La Cryptomonnaie Anonyme

🔔 Signaux de Trading : http://bit.ly/Signaux-Trading

🚀 MasterClass CryptoInvestisseur : http://bit.ly/CryptoInvestisseur

🎓 Rejoignez-nous sur : https://TradingduCoin.com

📫 L’actu pendant le café : http://bit.ly/Newsletter-JDC

📖 Contenu de la vidéo :

Yo les cryptos c’est Jonathan de la chaîne “blocs”, aujourd’hui on va voir un peu ce que c’est que Monero. L’objectif de cette vidéo ça va être de voir ce que c’est que Monero ce qu’il y a derrière cette technologie et la valeur qu’elle apporte en la comparant avec Bitcoin qui est un peu le “papa de la cryptomonnaie”. Avant toute chose faut savoir que Monero propose un médium d’échange exactement de la même manière que Bitcoin c’est pour ça que je vais le comparer allègrement avec Bitcoin mais d’abord on va retracer un peu l’histoire de Monero et voir un peu d’où ça vient au final Monero. Le lead développeur de Monero il s’appelle Ricardo Spagni, il vit en Afrique du sud, on connaît pas vraiment son passé, les projets qu’il a fait avant, mais en tout cas on peut voir des conférences qu’il a fait au sujet de Monero et c’est quelqu’un qui sait de quoi il parle. Monero c’est également à peu près 200 contributeurs avec une team centrale une team noyau d’une vingtaine de personnes. Donc en terme de fondamentaux de fondation, c’est plutôt solide à mon avis. Et Monero c’est un fork de Bytecoin qui a été forké en 2014, donc Monero finalement ça existe depuis 2014, avril 2014 et ce fork a été fait sous un problème finalement de philosophie à savoir que la partie donc l’équipe qui a lancé Monero voulait vraiment se concentrer sur l’anonymisation, sur le fait que ce soit opaque et sur l’intraçabilité ce qui n’était pas le cas de Bytecoin du coup il y a eu un fork à ce moment là c’est ce qui a donné Monero. Maintenant la proposition de valeur qu’est ce que Monero propose de différent par rapport à Bitcoin ? C’est au final complètement différent mais on va voir vraiment où se trouve la proposition de valeur. Alors Monero d’abord c’est anonyme c’est intraçable et c’est complètement opaque on va revenir sur tous ces points là ne vous inquiétez pas, on va commencer par parler de l’anonymisation de Monero. Alors l’anonymisation de Monero elle réside d’une technologie qui s’appelle CryptoNote pour l’histoire CryptoNote c’est un protocole en fait c’est une blockchain qui n’est pas vraiment une blockchain parce que c’est un protocole fait pour les blockchains à savoir que Bytecoin donc Monero a été forké de Bytecoin, repose sur le protocole CryptoNote. CryptoNote on va pas rentrer vraiment dans la technique dans les détails mais je pense c’est intéressant de noter de voir un peu cet aspect là, CryptoNote utilise ce qui s’appelle donc pour l’anonymisation un système de Ring Signature.

Analyse #Monero, la #cryptomonnaie #anonyme : https://youtu.be/7v2Vo9DCeLI

21 Comments

    • Merci pour la video, et toutes les autres fort instructives. Mais pour ce coup je suis tout a fait d’accord avec Franck ! En tout cas c’est ce que j’ai retenu de toutes mes recherches et etudes : le mieux placé niveau anonymat et meme rétribution communauté / masternodes, etc devant monero, zcash, zcoin et compagnie c’est horizen (anciennement zencash) !! Et j’y ai passé un temps monstre… car le sujet est passionnant !! D’ailleurs te connaissant tu as dû faire de nombreuses recherches. Le sujet des cryptomonnaies anonymes est vaste. Tu aurais pu faire un comparatif en fin de video et faire ressortir Horizen quand meme. A moins que le sujet du comparatif des cryptomonnaies anonymes fasse l’objet d’une prochaine video ?? 😁 A bon(ne)s entendeurs(ses)…

  1. Salut! Très interessant! Par contre il me semble que le problème de la taille des transactions a été en partie réglé avec l’implémentation du Bulletproof, non?

  2. Merci pour cette excellente AF Monero. Mais quelque chose reste obscure… qu’elle est l’utilité de créer une blockchain, ie un livre de compte crypté, s’il est impossible connaître les transactions qui y figurent (anonymisation, opacité) ? En d’autres termes comment s’assurer qu’une transaction n’a pas été falsifiée ? Merci pour les éclaircissements !!

    • C’est une boîte noire dont on est sûr qu’elle nous mentira pas. Voilà l’image que je pourrais proposer. La perception de la valeur vient du faire que les jetons sont issus d’un travail qui a consommé de l’énergie et donc sa création n’est pas ex-nihilo contrôlée par un parti tiers. C’est comme Bitcoin sauf que l’or est de la matière noire infinie :p

    • Blocs merci pour ta vidéo. je voulais te demander quelles sont les perf de monero en termes de transactions par secondes

  3. La blockchain de Monero pèse actuellement 68 Go. Je ne sais pas combien pour BTC. J’ai cru lire 100 Go.

  4. Bonne vidéo 😉

    Mais j’ajoute quand même deux “remarques” :

    Ton point de vue sur la non fongibilité du bitcoin est discutable. En effet, un BTC est divisible et ne possède pas d’identifiant, à partir de là il ne possède pas d’historique (ce sont les transactions qui sont historisées). Si j’ai 1 utxo “sale” de 1BTC + 1 utxo “propre” de 0.5 BTC et que je fais une transaction de 1.5 BTC vers quelqu’un, cette personne aura 1 utxo en partie “propre”, en partie “sale”. C’est un cas simple, mais si on continue le résonnement en ajoutant pleins d’autres transactions en chaîne avec des entrées-sorties qui se mélangent et de divers provenances, il devient très difficile d’affirmer que telle ou telle adresse a autant de bitcoins “sale” et “propre”.

    Petit précision concernant le projet Kovri. En réalité celui-ci n’apporte pas de réelle nouveauté de conception car Kovri est “juste” une implémentation en C++ des spécifications du projet I2P (qui existe depuis 2003). Le but de Kovri est de pouvoir utiliser Monero sur le réseau I2P. Cependant l’implémentation officielle de ce dernier a été écrit en java, or comme beaucoup de crypto (et fork du bitcoin), le Monero est écrit en C++.

    • Pas tout à fait, Jonathan a raison pour Kovri, car tu verras qu’en terme de performances, ce n’est pas pareil

    • Merci pour ton ajout. Pour la fongibilité on pourrait dresser un spectre de propreté tout de même, donc ça reste une réalité. Une valeur pourrait être à 90% sale par exemple ce qui lui vaudrait d’être sale. Bon c’est en fonction des conventions sociales et de la perception de la valeur, difficile de prédire ce qu’il adviendrait. En plus je n’y avais jamais pensé qu’effectivement la propreté n’est pas binaire.

  5. Merci pour cette vidéo 🙂 je m’intéresse depuis quelques temps à Cloakcoin, d’après les tests cette crypto serait plus performante que Monero sur pas mal de points. J’aimerai avoir ton avis là dessus stp 🙂

  6. *Très intéressante vidéo. J’ai appris le principe de Fongibilité et le principe des blocs avec système de pénalité. Est-ce que XRP sera bientôt Numéro 1 ?*

  7. Je veux vous parler moi aussi d’une monnaie formidable qui a été créée il y a un certain temp déjà et avec laquelle on peut acheter et vendre comme des dingues des maisons, des hotels, du chemin de fer ,des compagnies d’eau et d’electricité.
    On peut avec cette monnaie vraiment s’enrichir à l’aide de coupures de 10.000 de 2000 de 1000 de 400 de 200 de cent et de vingt! Il suffit de faire un tour en passant par START et l’argent tombe du ciel
    C’est une monnaie de rève et son introduction redoutée sur le Cryptocurrency Market /CoinMarketCap est pour bientôt!

Comments are closed.